Pourquoi suis-je sur terre

Bienvenue sur mon blog

 

22 juillet, 2006

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 13:09

Bonjour les amis,
J’ai fait ce blog pour vous parler de Dieu. Ce Dieu vivant qui a créé le ciel et la terre.
Et par la même occasion, essayé de faire changer d’avis les personnes qui n’y croient pas.
Evidemment, prouver que Dieu existe est un peu difficile. Cependant, certaines de mes rubriques nous fais réfléchir et j’espère que cela vous convaincra que Dieu existe.

J’encourage les personnes qui doutent, de prier sincérement pour qu’ils trouvent une réponse. Une prière ne coûte rien, par contre l’éternité vous coûtera cher.
Ce n’est pas d’une religion que je vous parle mais d’une relation personnel avec Jésus.

Si vous cherchez Dieu de tout votre coeur, vous le trouverez!
C’est une promesse de Dieu!

Mon but premier qui m’a motivé à faire ce blog, c’est que des gens puissent rencontrer Jésus et de vivre pour lui.

Alors bonne visite à tous!

 

 

Vous êtes né par lui et pour lui 18 juillet, 2006

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 17:40

Les hommes ne trouvent pas de réponse, depuis des milliers d’années, à la question du sens de la vie. Pourquoi? Si vous ne partez pas du principe qu’il y a un Dieu, la vie n’a aucun sens.
Ce n’est pas en nous centrant sur nous-mêmes que nous découvrirons le vrai sens de notre vie.
Dieu nous a créé pour lui. Il nous aime et désire ardemment que nous l’aimions.
Dieu nous a prouvé à quel point il nous aime: il a envoyé son fils Jésus-Christ mourir à la croix pour nous alors que nous étions encore pécheurs.
Votre naissance n’a été ni une erreur ni le fruit du hasard. Bien avant d’avoir été concu par vos parents, vous avez été concu dans l’esprit de Dieu. C’est lui qui a pensé à vous en premier! Si vous êtes en train de respirer en ce moment, ce n’est pas une question de destin, ni de chance, ni de hasard, ni de coïncidence. Vous êtes vivant parce que le Seigneur l’a voulu! L’Eternel pensait à nous avant même de créer le monde. En fait, c’est pour nous qu’il l’a créé!

Les gens essaye de comblé leur vide par divers moyens (alcool, jeu, argent, sport, pouvoir…) ils sont tous dépendant de quelque chose. Mais sont-ils vraiment heureux?
Combien de célébrités, qui apparemment avaient tout se sont donné la mort? Tous ca pour vous dire que toute ses choses ne vont pas vous combler.
Peut-être que vous avez l’impression que tout va bien dans votre vie. Mais seul Dieu peut réellement vous combler!
Dieu nous offre la vie éternelle auprès de lui à quiconque croira en lui!

 

 

Avec ou sans Jésus-Christ? 17 juillet, 2006

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:36

p>1. Une vie sans Jésus-Christ

Je suis au centre de ma vie. Le Christ est en dehors de ma vie. Je n’ai pas confié ma vie à Jésus-Christ. Mes péchés ne sont pas pardonnés. Ma vie est souvent en désordre, sans but. Ephésiens 2:12

2. Une vie confiée à Jésus-Christ

Le Christ est au centre de ma vie. Je me soumet à Jésus-Christ. J’ai confié ma vie à Jésus-Christ. Mes péchés ont été pardonnés et j’ expérimente l’amour de Dieu dans ma vie de tous les jours. Romains 5:1

Qui est au centre de votre vie ?

 

 

Vidéos

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:30

Allez sur le lien puis cliquez sur « VISUALISER »

 

http://www.enseignemoi.com/video.php?action=texte&id=141

http://www.enseignemoi.com/video.php?action=texte&id=151

http://www.enseignemoi.com/video.php?action=texte&id=144

http://www.enseignemoi.com/video.php?action=texte&id=96

http://www.enseignemoi.com/video.php?action=texte&id=100

 

 

Citations à méditer

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:25

-Le grand mystère que recherche l’homme, c’est Dieu. Le grand secret, c’est la foi.

-Je ne cherche pas à comprendre dans le but de croire, mais je crois dans le but de pouvoir comprendre. Ainsi je crois que, à moins que je ne croie, je ne comprendrai pas.

-La vérité de la foi chrétienne…surpasse la capacité de la raison. Même s’il est vrai que, la raison humaine est naturellement dotée de la faculté de connaître, ceci ne peut être opposé à la vérité de la foi chrétienne.

-La dernière démarche de la raison est de reconnaître qu’il y a une infinité de choses qui la surpassent.

-Nous n’avons pas besoin d’une grande foi, mais d’une foi en un grand Dieu.

 

 

A votre avis

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:21

• Qui est le personnage le plus remarquable de tous les temps ?
• Qui est le plus grand meneur d’hommes ?
• Qui est le plus grand enseignant ?
• Qui a fait le plus grand bien à l’Humanité ?
• Qui a vécu la vie la plus sainte ?

 

 

Les prophéties au sujet du Messie

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:09

Parmi les centaines de prophéties concernant la promesse du Messie, il y en a qui sont très précises. Ce qui suit est une analyse des onze prédictions messianiques faites plus de quatre cents ans avant leur accomplissement. Les rapports que j’ai attribués sont evidemment des estimations arbitraires. Quelles que soient vos estimations, les probabilités mathématiques combinées sont stupéfiantes…!

Les onze prédictions
Le Messie annoncé allait:

1. Naître à Bethléhem

Probabilité: 1 sur 200

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Et toi, Bethléhem Ephrata, toi qui es petite parmi les milliers de Juda, de toi sortira pour moi
celui qui dominera sur Israël et dont l’origine remonte au lointain passé, aux jours d’éternité »
(Michée 5:2).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Jésus était né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode » (Matthieu 2:1)

2. Etre précédé par un messager

Probabilité: 1 sur 20

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Une voix crie dans le désert: Ouvrez le chemin de l’Eternel, nivelez dans la steppe une route
pour notre Dieu » (Esaïe 40:3).

L’accomplissement du Nouveau Testament.
« En ce temps-là parut Jean-Baptiste, il prêchait dans le désert de Judée. Il disait:
repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 3:1-2).

3. Entrer à Jérusalem monté sur un ânon

Probabilité: 1 sur 50

la prédiction de l’Ancien Testament:
« Sois transportée d’allégresse, fille de Sion! Lance des clameurs, fille de Jérusalem! Voici
ton roi, il vient à toi; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, sur un
ânon, le petit d’une ânesse » (Zacharie 9:9).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Et ils amenèrent à Jésus l’ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter
Jésus. A mesure qu’il avancait, les gens étendaient leurs vêtements sur le chemin. Il
approchait déjà de Jérusalem vers la descente du Mont des Oliviers, lorsque tous les
disciples, en foule, saisis de joie, se mirent à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles
qu’ils avaient vus » (Luc 19:35-37).

4. Etre trahi par un ami

Probabilité: 1 sur 10

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Celui-là même avec qui j’étais en paix, qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain,
lève le talon contre moi » (Psaume 41:10).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Comme il parlait encore, Judas, l’un des douze, arriva et avec lui une foule nombreuse armée
d’épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple.
Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui à qui je donnerai un baiser, c’est lui;
saisissez-le…Jésus lui dit: Ami, ce que tu es venu faire, fais-le » (Matthieu 26:47-50).

5. Avoir les mains et les pieds percés

Probabilité: 1 sur 100

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Une bande de scélérats rôde autour de moi. Ils ont percé mes mains et mes pieds »
(Psaume 22:17).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé le Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux
malfaiteurs; l’un à droite, l’autre à gauche » (Luc 23:33).

6. Etre meurtri et flagellé par ses ennemis

Probabilité: 1 sur 25

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Mais il était transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes; le châtiment
qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes
guéris » (Esaïe 53:5).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Alors Pilate leur relâcha Barabbas; et après avoir fait flageller Jésus, il le livra pour être
crucifié » (Matthieu 27:26).

7. Etre vendu pour trente pièces d’argent

Probabilité: 1 sur 100

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Je leur dis: Si vous le trouvez bon, donnez-moi mon salaire; sinon, ne le faites pas. Ils
pesèrent pour mon salaire trente pièces d’argent » (Zacharie 11:12).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai? Et ils lui payèrent trente pièces d’argent »
(Matthieu 26:15).

8. Se faire cracher dessus et être frappé

Probabilité: 1 sur 10

La prédiction de l’Ancien Testament:
« J’ai livré mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe;
je n’ai pas dérobé mon visage aux outrages et aux crachats » (Esaïe 50:6).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Là-dessus, ils lui crachèrent au visage et lui donnèrent des coups de poing; d’autres le
giflèrent » (Matthieu 26:67).

9. Voir l’argent de la trahison
jeté dans le Temple et donné
pour acheter le champ du potier

Probabilité: 1 sur 200
La prédiction de l’Ancien Testament:
« L’Eternel me dit: Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m’ont estimé! Je pris les
trente pièces d’argent, et je les jetai dans la maison de l’Eternel pour le potier »
(Zacharie 11:13).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Judas jeta les pièces d’argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. Les principaux
sacrificateurs ramassèrent les pièces et dirent: Il n’est pas permis de les remettre dans le
trésor sacré, puisque c’est le prix du sang. Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec
cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers » (Matthieu 27:5-7).

10. Rester muet devant ses accusateurs

Probabilité: 1 sur 100

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Il a été maltraité, il s’est humilié et n’a pas ouvert la bouche. Semblable à l’agneau qu’on
mène à la boucherie, à une brebis devant ceux qui la tondent, il n’a pas ouvert la bouche »
(Esaïe 53:7).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Mais il ne répondit rien aux accusations des principaux sacrificateurs et des anciens. Alors
Pilate lui dit: N’entends-tu pas ce dont ils t’accusent? Et Jésus ne lui donna de réponse sur
aucun point, ce qui étonna beaucoup le gouverneur » (Matthieu 27:12-14).

11. Etre crucifié avec les brigands

Probabilité: 1 sur 100

La prédiction de l’Ancien Testament:
« Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, et qu’il a été compté parmi les coupables, parce
qu’il a porté le péché de beaucoup et qu’il a intercédé pour les coupables » (Esaïe 53:12).

L’accomplissement du Nouveau Testament:
« Avec lui furent alors crucifiés deux brigands, l’un à droite, l’autre à gauche »
(Matthieu 27:38).

Les probabilités combinées: une chance sur 10 puissance 19
ou une chance sur 10 000 000 000 000 000 000

En d’autres termes, il y a seulement une chance sur dix milliards de milliards que les prophètes
aient prédit exactement ces onze prophéties spécifiques seulement par hasard, ou que la vie
d’un homme puisse accomplir ces prophéties détaillées seulement par hasard. En fait, c’est de
toute évidence impossible!!!

 

 

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:07

-Levez vos yeux en haut, et voyez! Qui a créé ces choses, faisant sortir par nombre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom. Par la grandeur de son pouvoir et de sa force puissante, pas une ne manque. (Es 40.26)

-Nul n’est semblable à toi, ô Éternel! Tu es grand, et ton nom est grand en force… C’est lui qui a fait la terre par sa puissance, qui a établi le monde par sa sagesse, et qui, par son intelligence, a étendu les cieux. (Jér 10.6-12 )

 

 

Jésus m’a montré l’enfer

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:03

Aujourd’hui je veux vous parler d’un livre:

l’auteur :

Mary kathryn Baxter est née dans le Tennessee. dès son enfance, elle a été élevée dans les voies de Dieu toute petite, sa mère lui fait connaître Jésus-christ et le Salut qu’il offre. Kathryn a expérimenté la nouvelle naissance, dont parle la Bible, à l’âge de dix neuf ans. elle a été quelques temps rétrograde. mais l’Esprit de Dieu ne l’a pas abandonnée : elle est revenue au Seigneur et a donné sa vie à nouveau à Christ. Elle le sert aujourd’ui encore avec fidélité.

En 1976, alors qu’elle habitait Belleville, jésus lui est apparu sous forme humaine, mais aussi dans des rêves et des visions. Depuis lors il lui a montré l’enfer, avec les différentes conditions des âmes qui sont perdues dans ses profondeurs. A certaine époque, jésus lui est apparu chaque nuit , pendant quarante nuits. Il lui a fait savoir que le message de cette révélation était destiné au monde entier.

« Je reconnais, que sans la Puissance surnaturelle du Seigneur jésus Christ, ce livre n’aurait pas pû être écrit « :

« En mars 1976, alors que j’étais à la maison en train de Prier, j’ai reçu une visite du seigneur jésus Christ. J’avais Prié dans l’Esprit pendant plusieurs jours, quand soudainement, j’ai vraiment ressenti la présence de Dieu. Sa puissance et Sa Gloire emplirent la maison. Une Lumière très forte illumina la pièce dans laquelle j’étais en train de Prier , et une douce et merveilleuse sensatin de paix m’environna.

Puis les flots de lumière déferlèrent par vagues successives qui roulaient les unes sur les autres, s’enveloppaient et s’interpénétraient. C’était une vision impressionnante. alors la voix du Seigneur se fit entendre » :

« Je suis Jésus Christ, ton Seigneur. je veux te donner une révélation afin de préparer les saints à mon retour et amener beaucoup de gens à la droiture. les Puissances des ténèbres sont une réalité , et mes jugements sont véritables. Mon enfant, je vais t’emmener en enfer par mon Esprit, et je vais te montrer beaucoup de choses que je veux faire connaitre au monde..

« Je vais réellement t’ emmener en enfer. Je veux que tu écrives un livre: dans lequel tu diras ce que tu auras vu et toutes les choses que je vais te révéler. Toi et moi, ensemble, nous allons parcourir l’enfer. Tu feras un récit de ces choses, qui étaient qui sont, ou qui vont arriver. Mes paroles sont vraies et dignes de confiance. Je suis Celui qui suis et nul n’est semblabe à moi ».

Je sus, par Son Esprit, que c’était véritablement Jésus, le Fils de Dieu, qui se tenait là, dans la pièce avec moi. Je ne trouve pas les mots pour exprimer cette divine présence. Mais je sais que je sais que c’était bien le Seigneur. Pour que lu dises au monde entier que l’enfer existe. Pour que les perdus sortent des ténèbres et soient amenés à la lumière de mon évangile.

Instantanément, mon esprit fut séparé de mon corps, et je m’élevais avec Jésus au dessus de ma chambre en direction du ciel. Je me rendis très bien compte de ce qui m’arrivais. Je vis mon mari et mes enfants dans notre maison en dessous de nous. Ils étaient tous endormis dans leur lit.

Nous nous élevâmes de plus en plus haut dans le ciel. Je pouvais maintenant voir la terre au-dessous de nous. Des sortes d’entonnoirs répartis à différents endroits de la terre, jaillissaient en tournoyant autour d’un point central, puis, se rétractaient. Ils tournaient très haut au-dessus de la terre, ressemblant à des silhouettes ondulantes, énormes et sales, comme provocantes, qui se mouvaient continuellement. Il sortaient de partout sur la terre.

 » Qu’est ce que c’est que ça ? » demandai-je à Jésus, alors que nous nous approchions de l’un de ces entonnoirs ».

« Ce sont les entrées de l’enfer. Nous allons emprunter l’un de ces passages pour pénétrer à l’intérieur de l’enfer ».

Ce que nous fîmes tout de suite après. On aurait dit un tunnel qui tournait sur lui-même dans les deux sens, comme une toupie.

D’épaisses ténèbres descendirent sur nous. Et avec ces ténèbres nous parvint une odeur si horrible que je dus retenir ma respiration.

Le long des parois de ce tunnel se trouvaient des formes vivantes, comme incrustées dans les murs. Des créatures sombres de couleur grise. Ces formes remuaient et criaient après nous tandis que nous passions devant elles. Sans qu’on eût besoin de me le dire, je savais que c’était quelque chose de mauvais. Ces créatures pouvaient se mouvoir mais elles restaient attachées aux murs. Elles dégageaient une horrible odeur, et elles hurlaient et poussaient vers nous des cris stridentS. Je ressentis une force invisible circuler à l’intérieur du tunnel.

Dans le noir, je pouvais parfois à peine distinguer ces créatures. Un brouillard sale et épais recouvrait la plupart d’entre elles.

« Seigneur, qu’est-ce que c’est ? » demandai-je en serrant très fort la main de Jésus.

« Ce sont des esprits mauvais qui sont prets à être vomis sur la terre lorsque Satan l’ordonne ».

Tandis que nous progressions plus profondément dans le tunnel, ces créatures mauvaises se moquaient de nous. Elles essayaient de nous toucher mais ne le pouvaient » pas. A cause de la puissance de Jésus.

L’air était vraiment sale, pollue. Seule, la présence de Jésus m’empêchait de hurler devant toute horreur.

Mais oui, j’avais bien tous mes sens… Dans ce lieu, je pou-vais entendre, sentir, voir, et même ressentir le mal. Dans chaque domaine… mes sens devenaient p!us sensibles.

L’odeur et la saleté me rendirent presque malade.

Des hurlements emplissaient l’atmosphère alors que nous approchions du fond. Des cris perçants montaient à notre rencontre dans le noir du tunne1. Des bruits de toutes sortes emplissaient le lieu. Tout autour de moi, je pouvais ressentir la crainte,la mort, et le péché.

La pire des odeurs » que j’avais jamais sentie. était partout: c’était l’odeur de la chair en décompositon. Et cela semblait venir de toutes Ies directions.

Jamais, sur terre, je n’avais ressenti autant de choses mauvaises, ni entendu autant de cris de désespoir. Bien vite, je me rendis compte qu’il s’agissait des cris de la mort. L’enfer était rempli de gémissements.

Je sentis un souffle malsain, ainsi qu’une certaine attraction, au devant de nous. Des lumières, comme des éclairs – ou des flashes pénétraient l’obscurité et projetaient des ombres grises sur les murs. Cest à peine si je pus distinguer la silhouette d’une chose que se tenait juste devant moi. Lorsque je m’aperçus que c’était un gros serpent, je reculai, sous le choc, il rampait devant nous. En observant mieux, je vis que de partout ondulaient des serpents particulièrement laids.

 » Nous allons bientôt entrer dans la jambe gauche de l’enfer », me dit Jésus. « Devant toi, tu vas voir de grandes douleurs, des terribles peines, et une indescriptible horreur. Serres-toi contre moi et je te donnerai force et protection pour traverser l’enfer. Les choses que tu vas voir serviront d’avertissement ».

« Le livre que tu vas écrire sauvera baucoup d’âmes de l’enfer. Ce que tu vois ici est bien réel!. Mais ne crains pas, car je suis avec toi ».

« Enfin le Seigneur Jésus et moi, nous arrivâmes au fond d’ un tunnel. Nous nous enfonçâmes alors à l’intérieur de l’enfer.

Je vais faire de mon mieux pour vous décrire ce que j’ai vu, selon l’ordre: que Dieu m’a donné.

Devant nous, aussi loin qu’il m’était possible de voir, des objets volants fonçaient çà et là. Des gémissements et des plaintes emplissaient l’air. Plus loin, vers le haut, j’aperçus une faible lueur. Nous nous dirigeâmes vers elle.

Le chemin était aride, couvert d’une poussière sale. Bientôt, nous arrivâmes à l’entrée d’un petit tunnel, très sombre.

Il y avait des choses que je ne peux pas décrire; elles étaient trop épouvantables. Et on ressent, en enfer, une peur paralysante. Je savais que si Jésus n’avait pas élé avec moi.je n’en serais jamais revenue. « 

« Laissez-moi vous avertir. N’allez surtout pas dans ce lieu ! C’ est un lieu hideux de tourments, d’atroces douleur et de peines qui n’ont aucune fin. Votre âme sera éternellement vivante. L’âme ne meurt jamais. Elle est votre véritable personnalité, et elle ira soit au ciel, soit en enfer.

Si vous êtes de ceux qui pensent que l’enfer est ici sur terre, eh bien, vous avez raison. C est en effet là qu’il se trouve. Au centre même de la terre. Et il y a là des âmes tourmentées nuit et jour. Il n’y a pas de réjouissances en enfer. Pas d’amour. Pas de compassion, ni de repos. Ce n’est qu ‘ un lieu de douleur qui dépasse l’entendement.

CHAPITRE DEUX :

LA JAMBE GAUCHE DE L’ENFER :

Une odeur épouvantable emplissait l’atmosphère.

- « Dans la jambe gauche de l’enfer », me dit Jésus, il y a de nombreux puits. Ce tunnel communique avec d’autres parties de l’enfer.

Mais nous allons tout d’abord passer quelque temps dans la jambe gauche. Ces choses que tu vas voir resteront à jamais gravées dans ta mémoire. Il faut que le monde connaisse la réalité de l’enfer. Beaucoup de pécheurs – et même certains parmi mon peuple – ne croient pas que l’enfer soit une réalité. Je t’ai choisie afin que tu leur révèles ces vérités. Tout ce que je vais te montrer concernant l’enfer est vrai, de même que toutes les autres choses que je vais te montrer ».

Jésus, Lui-même, s’est révélé à moi sous la forme d’une lumière: étincelante, plus brillante que le soleil. Et la silhouette d’un homme était au centre de cette lumière. Quelquefois, j’ai vu Jésus tel un homme. Mais d’autres fois, c’est sous une forme d’esprit qu’IL s’est montré.

Il prit la parole à nouveau:

- « Mon enfant, lorsque je parle, c’est le Père qui a parlé. mon Père et moi, nous sommes un. Rappelles-toi que par-dessus tout autre
chose il faut aimer, et se pardonner les uns les autres. Viens, maintenant. Suis-moi »!

Tandis que nous marchions, des esprits mauvais fuyaient la présence du Seigneur.

- « Oh, mon Dieu ! m’écriai-je. Mais qu ‘est ce qu’il ya encore après ça ? »

« Comme je l’ai déjà dit, j’étais en enfer en possession de tous mes sens. Tous ceux qui sont en enfer sont en possession de toutes leurs facultés. Les miennes fonctionnaient alors à plein.
La peur était partout présente. Des dangers difficiles à exprimer menaçaient de toutes parts. Chaque pas que je faisais était plus horrible que le précédent.

Des embrasures de portes, de la taille de petites fenêtres, s’ouvraient et se fermaient rapidement sur le haut du tunnel. Des cris traversaient l ‘air chaque fois que des créatures diaboliques passaient au-dessus de nous en direction de ces panes de l’enfer.
Nous arrivâmes bientôt au bout du tunnel. Je tremblais d’effroi à cause du danger et de ce sentiment de peur qui nous entouraient. J’étais vraiment reconnaissante envers Jésus pour Sa Protection. Je remercie Dieu pour la puissante protection qu’II nous accorde, même au milieu des cratères de l’enfer.
Et cependant, malgré ce bouclier protecteur, je ne cessais de me dire intérieurement: Pas ma volonté, Père. Mais que Ta volonté soit faite !

Je regardai mon corps. Pour la première fois, je remarquai que j’étais sous la forme d’un esprit, et que ma silhouette était identique à elle-même.Je me demandais alors ce qui allait suivre.

Jésus et moi nous nous engageâmes sur un sentier qui partait du tunnel. Il avait de larges rebords de terre de chaque côté. A perte de vue, on voyait de partout des cavités remplies de feu. des cratères mesuraient environ un mètre vingt de diamètre et un mètre profondeur. Ils avaient une forme de cuvette.

- Il y a beaucoup de cratères comme ceux ci dans la jambe gauche de l’enfer, me dit Jésus. Viens. Je vais t’en montrer certains.

me dit Jésus.

Je me tins à côté de Lui sur le sentier et je regardai à l’intérieur de l’un de ces trous. Du soufre incrustait les parois du trou rougeoyait comme du charbon embrasé. Au centre du cratère, il y avait une âme. Une âme perdue, venue en enfer après sa mort,le feu s’activa dans le fond du trou puis, soudainement, submergea l’âme perdue. L’instant d’après, le feu semblait mourir sous forme de braises. Mais avec un ronflement il se ranimait et balayait à nouveau l’âme tourmentée dans son cratère. Observant mieux, je vis que cette âme perdue était emprisonnée à l’intérieur d’un squelette.

- Seigneur, ne peux-tu pas les faire sortir? m’écriai-je à ce spectacle.
Quelle horrible vision! Ce pourrait être moi, pensais-je.
- Seigneur, c’est affreux de voir ça et de savoir que c’est une âme vivante qui se trouve là.
J’entendis un cri en provenance du premier cratère. Et je vis là, sous la forme d’un squelette, une Ame qui implorait:
- « Jésus, aie pitié de moi ».

- Seigneur! m’écriai-je.

C était la voix d’une femme.

En la voyant, j’eus le désir de la tirer hors du feu. J’avais le coeur brisé. La forme squelettique d’une femme, enveloppée d’un brouillard sale et gris, s’adressait à Jésus. Sous le choc, j’écoutai ce qu’elle disait. De la chair décomposée pendait en lambeaux de ses os et quand elle brûlait, tombait dans le fond du trou. A la place de ce qui avait été ses yeux, il n’y avait plus que deux cavités vides. Elle n’avait pas de cheveux. Le feu commençait à ses pieds en petites flammes. Puis il grandissait tandis qu’il grimpait sur son corps. Puis il la submergeait complètement. La femme semblait brûler en permanence, même lorsque les flammes n’étaient que des braises.

Du tréfonds de sa personne sortaient des pleurs et des gémissements de désespoir.

- « Seigneur! Seigneur! Je veux sortir d’ici.  »

Elle restait les bras tendus en direction de Jésus. Je regardai Jésus.

Je remarquai une grande tristesse sur Son visage.

- « Mon enfant », me dit Jésus,

« tu es ici avec moi dans ,le but de faire connaître au monde que le salaire du péché c’est la mort… et que l’enfer est une réalité ».

Me tournant de nouveau vers la femme, je vis alors que des vers sortaient des os de son squelette, le feu ne leur faisait rien.

- « Elle sait que ces vers sont en elle », me dit Jésus.

Et elle les sent – « 0 Dieu, aies pitié d’elle »!. criai-je, tandis que le feu atteignait son maximum et que l ‘horrible embrasement l’enveloppait à nouveau.

De grands cris et de profonds sanglots secouaient le corps de cette âme. Elle était perdue. Il n’y avait pour elle aucun moyen de sortir.
­
- » Jésus, pourquoi est-elle ici ? demandai-je, d’une voix faible car j’étais très effrayée ? ».

- « Viens », me dit Jésus.

Le sentier sur lequel nous nous trouvions faisait comme un circuit. Il serpentait entre les cratères à perte de vue. Les pleurs de ces ­ « morts vivants », mêlés à des gémissements et à des cris atroces, parvenaient à mes oreilles de toutes parts. Il n’y avait aucun moment de répit.L’odeur de la mort et de la chair en décomposition emplissait l’air très lourdement.

Nous nous dirigeâmes jusqu’au cratère suivant. A l’intérieur de celui-ci, de dimension semblable au précédent, il y avait un autre être squelettique . La voix d’un homme se fit entendre : ­
- « Seigneur, aies pitié de moi! »

Ce n’était que lorsque ces êtres s’exprimaient que je pouvais savoir s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme.

Des sanglots plaintifs s’échappaient de cet homme.
- « Je suis vraiment désolé, Jésus. Pardonnes-moi. Sors-moi d’ici. Je suis dans ce lieu de tourments depuis des années. Je t’en supplies fais-moi sortir »!
De forts sanglots secouaient sa carcasse squelettique.
- « S’il te plaît., Jésus, fais-moi sortir. suppliait-il ».

Me tournant vers Jésus, je m’apperçus qu’il pleurait aussi.

Levant la tête, Il dit:

- « Père, mon Père, aies pitié ».

­
- « Seigneur Jésus », cria l’homme depuis le fond du trou en feu, n’ai-je pas assez souffert pour mes péchés? Cela fait quarante ans que je suis là, depuis ma mort.

­
Jésus répondit:

- » Il est écrit: « Le juste vivra par la foi. Tous les moqueurs et les incrédules auront leur part dans l’étang de feu. » Tu n’as pas vouiu croire à la vérité. Plusieurs fois, mon peuple a été envoyé vers toi pour t’indiquer le chemin. Mais ru n’as pas voulu l’écouter. Tu as ri de lui et tu as refusé l’ évangile. Bien que je sois mort pour toi sur une croix, tu t’es moqué de moi et tu n’as pas voulu te repentir de tes péchés. Mon Père t’a donné de nombreuses occasions de pouvoir être sauvé. Si seulement tu avais écouté… « 

Jésus pleurait.

- « Je sais, Seigneur, je sais. Mais maintenant je me repens ».

- « Il est trop tard », dit Jésus. « Le jugement est tombé »!

- « Seigneur ». poursuivit l ‘homme, « certains membres de ma famille vont venir ici, car eux non plus ne veulent pas se repentir. S’il te plaît, Seigneur, laisses-moi aller leur dire qu’ils doivent se repentir de leurs péchés pendant qu’ils sont encore sur terre. Je ne veux pas qu’ils viennent ici ».

­
- » Ils ont des prédicateurs », répondit Jésus, « des gens qui les enseignent, des anciens. Tous leur apportent l’évangile. Ils vont le leur dire. Ils ont aussi l’avantage d’avoir des systèmes modernes de communication et toutes sortes de moyens d’apprendre à me connaître. J’ai envoyé vers eux des ouvriers afin qu’ils croient et qu’ils soient sauvés. S ‘ils ne croient pas lorsqu’ils entendent l’évangile, ils ne seront pas.convaincus non plus si quelqu’un ressuscite des morts ».

A ces mots, l’homme devint très fâché et commença à jurer. Des mots blasphématoires lui échappèrent. Je le regardai avec horreur tandis que les flammes s’élevaient et que sa chair morte décomposée commençait à brûler et à tomber en lambeaux. A l’intérieur decette carapace de mort, je vis son âme. Elle ressemblait à un brouillard sale et gris, et elle remplissait son squelette.

A ces mots, l’homme devint très fâché et commença à jurer. Des mots blasphématoires lui échappèrent. Je le regardai avec horreur tandis que les flammes s’élevaient et que sa chair morte décomposée commençait à brûler et à tomber en lambeaux. A l’intérieur decette carapace de mort, je vis son âme. Elle ressemblait à un brouillard sale et gris, et elle remplissait son squelette.

Je me tournai vers Jésus et m’écriai :

- « Seigneur, que c’est horrible! « 

- » L’enfer est une réalité. Le jugement est une réalité. Et je les aime tant, mon enfant. Mais ceci n’est que le commencement des choses effroyables que je dois te montrer. Il y a bien plus encore à voir. Vas dire au monde pour moi que l’enfer existe, que les hommes et les femmes doivent se repentir de leurs péchés. Viens, suis-moi. II nous faut continuer ».

Dans le cratère suivant, il y avait la toute petite carcasse d’une femme qui semblait avoir environ quatre-vingts ans. Je ne peux pas dire comment j’ai su son âge, mais je l’ai su.
Sa peau était arrachée de ses os par la flamme continuelle. Seul demeurait le squelette, avec une âme grisâtre à l’intérieur.
J’observais le feu qui la consumait.
Bientôt, il ne resta plus que les os ; et les vers grouillant à l’intérieur, que le feu ne pouvait brûler.

- « Seigneur, c’est terrible! m’écriai-je. Je ne sais pas si je vais pouvoir aller plus loin. Cest affreux au-delà de tout ce qu’on peut
imaginer.

Aussi loin que mes yeux pouvaient voir, des âmes étaient en train de brûler dans ces cratères embrasés.

- « Mon enfant, c’est pour cela que tu es ici, me dit Jésus. Tu dois connaître et dire la vérité à propos de l’enfer. Le ciel est une réalité. L’enfer aussi est une réalité. Viens, nous devons continuer ».

Je me retournai vers la femme. Ses pleurs étaient d’une telle tristesse… Alors que je l’observais, elle joignit ses mains décharnées comme pour prier. Je ne pus m’empêcher de pleurer. J’étais en esprit mais je pleurais. Je savais que les gens en enfer ressentaient toutes ces choses également.

Jésus connaissait mes pensées.

- « Oui, mon enfant, c’est bien vrai. Quand les gens viennent ici, ils ont les mêmes sensations et les mêmes pensées que lorsqu’ils étaient sur la terre. II se souviennent de leurs familles et de leurs amis, et de toutes les fois où ils ont eu une chance de se repentir, mais ils ont refusé de le faire. Ils gardent toujours toute leur mémoire. Si seulement ils avaient cru à l’évangile, et s’étaient repentis avant qu’il ne soit trop tard… »

 

 

Tout a été créé avec précision

Classé dans : Non classé — nathan7 @ 22:01

-Augmentez de 1% la force nucléaire, qui contrôle la cohésion du noyau atomique, et vous n’aurez plus d’hydrogène, donc plus d’eau, ni d’ADN, et pas conséquent plus de vie !

-Diminuez cette force de 1%, et vous rendrez impossible toute fusion nucléaire, donc plus d’étoiles, plus de soleil, et par conséquent plus de vie !

 

123
 
 

De la vie à la Vie |
aadelforest |
"DIEU NOUS EST PROCHE" |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la confrerie des playdébils
| Pueri Cantores de la Resurr...
| voyance et cartomancie